environnement-voyages

environnement-voyages

Fragmentation des écosystèmes

Fragmentation des écosystèmes

 

Fragmentation des écosystèmes js.JPGPhoto JS  (C)
 

Les effets de la fragmentation du paysage seront pires que prévu.  Il s’agit d’une véritable bombe à retardement.

 

Les écosystèmes naturels sont de plus en plus fragmentés par l’activité humaine, comme l’urbanisation, les industries, les cultures, ou les voies de communication.  Il en résulte des zones séparées les unes des autres par des barrières artificielles parfois infranchissables.

 

En Malaisie et en Indonésie, par exemple, l’extension de palmeraies sépare les habitats forestiers en petites zones, trop petites pour assurer la survie de certains animaux.  Il en résulte une diminution de la population des orang-outangs et des éléphants, avec un risque certain d’extinction des espèces.  En Guyane, ce phénomène influence négativement la dispersion de certains oiseaux.

Plus près de chez nous, en Belgique ou en France, des lignes de chemin de fer et des autoroutes empêchent parfois le passage des biches, sangliers  et autres mammifères de part et d’autre de l’obstacle.  L'extension urbaine réduit, elle aussi, les zones naturelles et réduit la biodiversité.

 

Une étude approfondie de ce phénomène de fragmentation révèle que la division des habitats naturels aura, à plus ou moins long terme, des effets négatifs tant sur leur fonctionnement que sur la biodiversité des écosystèmes.

Il semble que les conséquences les plus visibles des fragmentations en cours ne seront détectables que dans 15 à 20 ans…

Ce processus est une véritable bombe à retardement :

 

Les résultats de cette étude de grande envergure, une équipe internationale, sont alarmants.

Ils révèlent, entre autres, que les effets négatifs des lisières des forêts sont plus importants.  De plus, dans les régions tempérées la biodiversité se réduit à 15 à 75% selon les endroits.

Les effets sont d’autant plus marqués que les fragments sont plus petits.  De plus, ils s’amplifient avec le temps qui passe.

 

Il devient urgent de prendre des mesures de conservation et de restauration des milieux naturels confrontés à la fragmentation.

Ces actions sont cruciales pour endiguer les problématiques d’extinctions d’espèces et maintenir le bon fonctionnement des écosystèmes.

 

Des expériences sont en cours : nous vous invitons à consulter l’article original du site de Futura-Sciences.

 

http://www.futura-sciences.com/magazines/nature/infos/actu/d/foret-fragmentation-ecosystemes-effets-seront-pires-prevu-58248/#xtor=EPR-21-%5BHEBDO%5D-20150520-%5BACTU-Fragmentation-des-ecosystemes-:-les-effets-seront-pires-que-prevu%5D

 

 

Jacques Schwers

Le 1° juin 2015

 



01/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres