environnement-voyages

environnement-voyages

La Belgique s'engage pour la Nature

 

Les ONG félicitent la Belgique qui s’engage pour la nature en Europe

Natagora, Inter-Environnement Wallonie, Natuurpunt et le WWF-Belgique félicitent les ministres de l’Environnement belges qui ont pris aujourd’hui position dans le dossier du Fitness check, une évaluation des Directives européennes "Oiseaux" et "Habitats". La Belgique s’oppose officiellement à tout changement dans les Directives et rejoint ainsi dix autres pays qui ont déjà exprimé cette opinion à la Commission européenne. Notre pays a cependant encore beaucoup à faire pour assurer un réseau Natura 2000 efficace sur notre territoire.

Depuis de nombreux mois, Natagora, IEW, Natuurpunt et le WWF, ainsi que des centaines d’autres ONG en Europe alertent l’opinion publique et font pression sur nos décideurs politiques pour que la législation sur la conservation de la nature en Europe (les Directives européennes "Oiseaux" et "Habitats") soit maintenue et pleinement mise en place. En effet, cette législation fait l’objet d’une évaluation de la part de la Commission européenne, qui pourrait mener à une proposition de révision de ces textes fondamentaux pour la conservation de la nature en Europe. Entre mai et juillet, les ONG ont réussi à mobiliser plus d’un demi-million d’Européens à participer à la consultation publique de la Commission sur les Directives, du jamais vu dans l’histoire de l’Europe.

Ce travail et la grande mobilisation citoyenne commencent à porter leurs fruits. Ces dernières semaines, les ministres de l’Environnement de dix pays européens ont écrit à Karmenu Vella, le Commissaire européen en charge de l’Environnement, pour lui dire de ne pas modifier la législation de protection de la nature, mais de renforcer sa mise en place sur le terrain. La mise en œuvre complète du réseau Natura 2000 est en effet une des conditions indispensables pour atteindre les objectifs de la Stratégie européenne pour la Biodiversité 2020. L’Allemagne, la France, l’Espagne, la Croatie, l’Italie, la Pologne, le Luxembourg, la Slovénie, la Roumanie et la Grèce font partie de ce groupe. La Belgique les a rejoints aujourd’hui.

Les ONG se félicitent de la position prise par la Belgique dans ce dossier, mais rappellent que notre pays a encore beaucoup à faire pour protéger efficacement la nature sauvage sur notre territoire. Les régions et le fédéral doivent rapidement terminer de désigner officiellement tous les sites Natura 2000 et mettre en place un plan de gestion adéquat pour chacun.

 

 

Depuis janvier 2015, la Commission européenne a lancé un processus d’évaluation des Directives "Oiseaux" et "Habitats" appelé Fitness check. Ce processus doit se terminer fin 2015 et peut mener à une proposition de modification de ces textes.

Selon les ONG, une modification serait dangereuse car cette législation est le pilier du réseau Natura 2000, qui est au cœur de la préservation de la vie sauvage en Europe. Natura 2000 est le réseau de zones protégées le plus étendu au monde (27000 sites) ; il couvre un cinquième du continent et protège plus de 1000 espèces. Non seulement il protège la faune et la flore la plus exceptionnelle d’Europe mais il contribue au développement socio-économique des régions.

De plus, toute modification des Directives entraînerait des années d’incertitude juridique et mettrait en péril des projets d’envergure basés sur ces textes, comme par exemple l’élargissement du port d’Anvers.

Une décision politique sur l’avenir des Directives "Oiseaux" et "Habitats" devrait être prise au niveau européen en juin 2016. La bataille n’est donc pas encore gagnée et les ONG restent mobilisées.

Plus d'infos sur Natura 2000

Les Directives européennes 'Oiseaux' et 'Habitats' ont permis la création du réseau Natura 2000 qui couvre environ un cinquième du territoire européen. Des milliers d’espèces et d’habitats en profitent. Trouvez ici des informations complémentaires sur Natura 2000.

Présente dans tout l’espace Wallonie-Bruxelles, Natagora
possède de nombreuses réserves naturelles, réparties sur plus de 4.500 hectares. Le grand objectif de l’association est d’enrayer la dégradation de la biodiversité et contribuer au rétablissement d’un meilleur équilibre entre l’homme et la nature.

 

Copyright © 2015 Natagora, All rights reserved.

 



10/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres