environnement-voyages

environnement-voyages

La ville de Miami, Floride (2013 - 2014)

Le nom de « Miami » vient d'un mot amérindien qui signifie « eau douce ».

Les premières traces de peuplement datent d'il y a environ 12 000 ans.

Les amérindiens Tequesta  habitent la région à l'époque de l'arrivée des espagnols au début du 16ième siècle.  Ils s'établissent sur les berges de la rivière Miami, surtout sur la rive nord.  Ils pratiquent la chasse, la cueillette de fruits, de racines et de plantes, mais ne connaissent pas l’agriculture.

 

C'est au début du 19ième  siècle que Julia Tuttle, une femme riche originaire de Cleverland achète une vaste plantation de citrons dans la région, puis s'y installe après le décès de son époux.  Considérant que Miami a un important potentiel, celle que l'on surnomme aujourd'hui la « Mère de Miami » consacre le reste de sa vie au développement de la ville.  A la fin du 19ième siècle, grâce à l'aide de William Brickell, le co-fondateur de Miami, elle fait relier Miami au réseau des chemins de fer américain. La population actuelle est de l’ordre de 500.000 habitants.

 

La ville, jusqu'alors surtout vouée à l'agriculture, se tourne actuellement vers le tourisme.  Miami connut son apogée dans les années qui suivirent la première guerre mondiale.  C'était l'époque des stars du cinéma, des grands hôtels et d'une prodigieuse activité immobilière.  On compte actuellement de nombreux immeubles-tours, dont la plus haute fait 233m de hauteur.  Nous avons eu l’occasion de voir, de loin, quelques villas de multimillionnaires établis en ville.

 

L'arrivée au pouvoir de Fidel Castro à Cuba en 1959 fait affluer en une décennie un demi-million de Cubains dans le sud de la Floride, dont 250 000 à Miami.  Ce qui explique le bilinguisme anglais-espagnol de la ville.

 

La ville s'étend sur une superficie de 150.000 km2, dont les 2/3 de terres émergées.  Son altitude moyenne avoisine 0m90 et ne dépasse pas 4m50.  Le centre-ville est situé sur la côte de la baie de Biscaye, qui est parsemée de nombreuses îles, naturelles ou artificielles, dont la plus étendue abrite Miami Beach et South Beach.

 

 

Miami est située à proximité du tropique du Cancer, à la même latitude que le nord de l’Afrique et le Sahara.  Le Gulf-Stream passe à quelque 25 km de la côte et permet à Miami d’avoir un climat tropical toute l’année.  Les hivers sont doux et secs et il y a une saison humide de mai à octobre, qui coïncide avec le passage des cyclones, et une saison sèche le reste de l’année.  Miami est l’une des villes américaines les plus arrosées, soit près de 1500 mm d’eau.

 

 

Miami est considérée aujourd'hui comme une ville ouverte au commerce international et spécialement avec l'Amérique Latine. La ville est parfois considérée comme la porte des Etats Unis vers l’Amérique latine.

Le port de Miami est le port le plus important du globe pour le transport des passagers de croisière, près de 4 millions de passagers.  Il y a un grand nombre de navires de plaisance, appartenant aux multimillionnaires qui habitent à Miami.  Sur les bandes de  terre le long du port, on peut voir les villas de ces mêmes multimillionnaires.

La visite de la ville est intéressante, notamment pour ceux qui aiment l'Art-Déco : tout un quartier lui est réservé.  Il y a aussi une île couverte de végétation tropicale et aménagée en zoo : le Jungle Island.

 

 

A l’extérieur, au sud-ouest de la Floride, se trouvent encore les zones marécageuses des Everglades, avec ses alligators.  Une zone de ces marais a été transformée en parc naturel.

 

A bientôt

Jacques

12/02/2013

Revu le 9/02/2014 

 



08/02/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres