environnement-voyages

environnement-voyages

Le GIEC ne fait plus recette

 

Bernaches du canada20140402js34w.JPG

 

Le 31 mars 2014, le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) a rendu public, son rapport intitulé « Changements climatiques 2014 » dans une sorte d’indifférence générale.

 

Même si le GIEC ne le formule pas explicitement, il semble acter qu’il sera quasi impossible de limiter le réchauffement climatique à 2° Centigrades, d’ici à la fin du siècle.

 

Malgré les protocoles de Kyoto (1997) et de et Copenhague (2009), les concentrations de gaz à effet de serre progressent régulièrement d’année en année.

Elles sont passées de 315 ppm (parties par million) en 1960 à 400 ppm en 2013, soit une augmentation de 27% en 43 ans.

L’année 2013 a vu, pour la première fois, les mesures de la station de Mauna Loa, à Hawaii, atteindre le seuil symbolique des 400 ppm de CO2 dans l’atmosphère.  Il faut noter cependant que la teneur en CO2 plus élevée dans l’archipel d’Hawaï, (où on été faites ces mesures) pourrait être influencée par les émissions permanentes de CO2 des volcans environnants.

 

Les premiers mois de 2014 confirment que ce pic isolé est en train de devenir la moyenne planétaire.

Chaque année, les concentrations atmosphériques de CO2 augmentent d’environ 2 ppm, et, si la tendance de la dernière décennie se maintient, le seuil des 450 ppm devrait être atteint avant 2040.

Avec les  gaz et pétrole de schiste, l’avenir immédiat des combustibles fossiles reprend force et vigueur.

D’une part l’extraction de ces combustibles d’origine fossiles est une source non négligeable d’émission de gaz à effets de serre, comme le dioxyde de carbone (CO2), dégagé par les camions des sièges d’exploitation, ou le méthane (CH4) provenant de fuites gazeuses de ce schiste.

D’autre part, l’arrivée sur le marché de ces nouveaux produits a tendance à faire chuter les prix des autres énergies fossiles, notamment le gaz naturel et le charbon.

Chaque tassement des prix des énergies d’origine fossiles est un frein aux investissements nécessaires à la mise en place d’une vraie transition énergétique dites naturelles (le vent, le soleil, les marées).

 

Une grande partie des travaux du  GIEC  est désormais centrée :

-      d’une part à affiner les conséquences régionales, voire même locales du changement climatique.

-      d’autre part, à détailler les mesures de prévention et d’adaptation à déployer pour les décennies à venir.

 

Lors de la publication du rapport, Michel Jarraud, Secrétaire général de l’OMM (Organisation météorologique mondiale) a déclaré que, dans les décennies à venir, le changement climatique aura surtout des conséquences néfastes pour les villes et les infrastructures, pour les migrations et la sécurité, pour les écosystèmes et les espèces animales et végétales, ou pour la santé publique et l’approvisionnement en eau.

Il ajoute que nous assisterons à une acidification accélérée des océans ainsi qu’à des sécheresses, des crues et des vagues de chaleur extrêmes.

Les populations démunies et vulnérables seront les plus touchées.

 

 

Personnellement, je pense que, à force de crier « au feu, les pompiers ! », plus personne ne fait attention à tous ces rapports alarmistes.

Par ailleurs, j’ai personnellement l’impression que certains gouvernements, sous l’influence des Sociétés pétrolières, freinent toute recherche d’énergie alternative.

Les Hommes ont souvent plus tendance à ne penser qu’aux bénéfices immédiats qu’ils pourront tirer de la situation, sans se soucier de l’avenir de la Terre.

Si tous les humains voulaient bien se mettre ensemble, je suis certain que nous pourrions, au moins partiellement, résoudre ce problème de dérèglement climatique et d’augmentation des températures.

 

Amis lecteurs, avez-vous un avis à ce sujet ?

J’attends vos commentaires avec impatience.

 

 

Je me suis basé sur un article de «’Michel’, Univers-Nature, du 10/04/14, que je vous suggère de consulter.

//www.univers-nature.com/actualite/climat/le-giec-ne-fait-plus-recette-65803.html

 

 

Jacques Schwers

Le 13 avril 2014 



13/04/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres