environnement-voyages

environnement-voyages

Les pluies aux pesticides

Les pluies aux pesticides !

 

Photo du site RE-INFORME  (C)

 

Une étude récente menée aux Etats–Unis indique une concentration importante de pesticides et autres produits chimiques dans 75% des échantillons d’eau et d’air, dans l'Etat du Mississipi.

 

Notre atmosphère est de plus en plus polluée par des produits chimiques dangereux et des particules fines produits par nos industries, sans oublier, bien sûr, les produits radioactifs.

Les pluies ont pour effet de dissoudre certains de ces polluants et de les précipiter sur le sol.

Une étude récente menée dans le Mississipi (Etats-Unis) sur l’air et les eaux de pluies indique une concentration importante de pesticides synthétisés et vendus par les industries agro-alimentaires.  Ce phénomène concerne 75% des échantillons prélevés.

 

Des chercheurs du CNRS et de Météo-France avaient déjà montré que, depuis quelques années, la neige recouvrant le Groenland est plus grise au printemps, à cause des dépôts d’impuretés contenues dans l’air.

Ce phénomène augmente la quantité de chaleur solaire absorbée et contribue à la fonte accélérée de la calotte glaciaire et pourrait amplifier le changement climatique à cet endroit.

 

D’autres études mettent en évidence des perturbations physiologiques sur la santé des habitants résidant près de zones où les cultures céréalières utilisant des pesticides.  Ce phénomène affecte particulièrement  le déroulement de la grossesse et la croissance du fœtus de femmes enceintes.

 

Des analyses d’eau potables en France indiquent des teneurs non négligeables en antibiotiques et dérivés hormonaux, et en herbicides et pesticides divers, issus de l’industrie humaine et de la consommation de médicaments.

 

Aux Etats Unis, une étude menée par l’US Geological Survey (USGS), indique que 75% des échantillons d’air et de pluies sont positifs aux herbicides, comme le Roundup de Monsanto.

Cette étude, menée entre 1995 et 2007, se porte sur l’entièreté des pesticides utilisés dans l’Etat du Mississipi.   Elle a été publiée  dans le très sérieux «Journal of Environmental Toxicology and Chemistry».

 

Il s’agit, bien sûr des Etats-Unis, champions dans l’utilisation de ces produits phytosanitaires.  Mais il est certain que les pays européens, dont quelques-uns sont de grands consommateurs de «Roundup», n’échappent pas à cette règle.  De plus, les masses d’air et de pluies pollués circulent sur toute la surface de la terre.

 

L’herbicide Roundup de Monsanto est le plus présent dans les échantillons, mais on y a trouvé bon nombre de produits chimiques bien plus important.

L’étude a révélé entre autres qu’on a détectés, en 2007, 37 composés dans les échantillons d’air et/ou de pluie.

Le glyphosate, la substance la plus puissante du Roundup de Monsanto, est  prédominant à la fois dans l’air (86% des échantillons) et la pluie (77% des échantillons).

Dès 1995, on détectait des pesticides comme l’atrazine, le métolachlore, et propanile, heureusement interdits dans plusieurs pays d’Europe.

 

Selon l’étude, on a dispersé 2.000 tonnes de glyphosate dans le fleuve Mississippi, soir 55% des herbicides utilisés dans cet Etat.

 

L’étude également établit une estimation : dans le seul mois d’août 2007, les habitants de l’Etat du Mississippi ont respirés en moyenne 27.5 nanogrammes de glyphosate par jour.  On peut imaginer la quantité accumulée dans une vie.  Il faut noter que les effets toxiques du glyphosate sont augmentés par la présence d’autres composés chimiques produits pas les industries agro-alimentaires.

Des recherches montrent que le glyphosate perturbe le système endocrinien, cause les intolérances au Gluten, et provoque des malformations gravent chez les agriculteurs qui l’utilisent, ou les habitants proches des grandes cultures céréalières, sans oublier le développement des fœtus.

 

Cet article est en quelque sorte un appel au secours : nous sommes occupés à rendre notre atmosphère de plus en plus irrespirable, et ce en accord avec beaucoup de gouvernements, tant en occident qu’en orient.

Je me suis basé sur un article du site  «re-informe», que je vous suggère de consulter.

//re-informe.com/810/#content-anchor

 

Source : //www.newmanity.com/newsflow/770/etude-75-des-echantillons-de-pluies-et-dair-sont-positifs-au-roundup-de-monsanto?feeds&utm_source=NL75-content&utm_medium=NL&utm_content=Content&utm_campaign=2014NL&utm_campaign=website&utm_source=sendgrid.com&utm_medium=email

 

 

Jacques Schwers

 12 janvierLe 2015

 



12/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres