environnement-voyages

environnement-voyages

Réduction des pesrticides en France ?

Réduction des pesticides en France : un plan inefficace ?

Réduction des pesticides en France.jpgArbres fruitiers   Photo js  (C)

 

Le plan «Ecophyto» du «Grenelle de l’environnement» prévoyait une diminution de moitié de l’utilisation de pesticides en France.

Malgré cette convention, la consommation d’herbicides, de fongicides, d’insecticides et autres produits toxiques, s’est accrue de 10 % entre 2009 et 2013.  La France se maintient à la troisième place mondiale des consommateurs de pesticides.

 

Face à ce constat, le ministre de l’agriculture français a présenté hier un plan «Ecophyto 2».

Comme pour la version précédente (2008), le texte vise une réduction de moitié de l’usage des pesticides à l’horizon 2025.

«Ecophyto 2» est, dans ses grandes lignes, très proche de la version initiale.

 

La principale mesure proposée est la mise en place de «certificats d’économie de produits sanitaires» (CEPP), avec, pour l’objectif, de parvenir, d’ici à 2020, à une baisse de 20 % de la quantité de pesticides utilisés actuellement (On est loin des 50% précédents).

Le gouvernement veut responsabiliser les distributeurs de pesticides en les invitant à réduire les quantités vendues aux les agriculteurs, sous peine de sanction pécuniaire.

 

Pour le reste, avec un budget revu à la hausse, le nouveau plan entend s’appuyer sur le développement du réseau de «Démonstration, Expérimentation et Production de références sur les systèmes économes en Phytosanitaires» (fermes Dephy).

Le dispositif encourage les expérimentations de pratiques et systèmes de cultures économes en pesticides.

On prévoit un total de 3000 entités, au lieu de 2000 actuellement, dont la gestion des pesticides est en rapport avec la baisse de 20% prévue, sans diminution de la production agricole.

Le projet de développement de l’agriculture biologique, tout comme  l’interdiction des néonicotinoïdes, particulièrement dangereux pour les insectes pollinisateurs, se trouvent dans une impasse.

Danger pour les abeilles.JPGApis mellifera   photo js  (C)
 

Ma remarque personnelle : les politiciens européens sont toujours visiblement sous l’influence des grandes firmes agro-alimentaires qui ne veulent pas perdre ce grand marché et qui utilisent tous les moyens possibles (pas toujours légaux) pour y arriver.

 

Je me suis basé, pour cet article d’un article du site d’Univers-Nature, que je vous convie à visiter : on y trouve beaucoup d’informations intéressantes.

 

//www.univers-nature.com/non-classe/baisse-des-pesticides-un-plan-deja-vu-et-inefficace-66775.html

 

//grandes-cultures.ecophytopic.fr/gc/innovation-en-marche/fermes-dephy

 

Jacques Schwers

Le 9 janvier 2015

 



09/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres