environnement-voyages

environnement-voyages

SITUATION DE LA SECHERESSE EN BELGIQUE

 

Nuages17-06-11 08.38.10w.jpg

(photo js   (C))

 

Situation de la sécheresse en Belgique

 (photo IRM)

La sécheresse : quelques explications

 

 

La sécheresse est un phénomène complexe qui peut avoir de lourdes conséquences sur la société.

La complexité de ce phénomène se traduit, non pas par une définition, mais par plusieurs définitions du terme, ainsi que par plusieurs façons de la mesurer.

De manière générale, le phénomène de la sécheresse est réparti en différentes catégories, chacune reprenant sa propre méthode de mesure.

 

La sécheresse météorologique fait bien entendu partie de ces catégories. Elle est assez simplement définie comme étant l'écart des quantités de précipitations observées par rapport à la valeur normale correspondante. Ceci se produit de temps à autres, lorsque des zones de haute pression influencent notre temps.

 

Si cette situation perdure, la sécheresse peut aussi se manifester dans le sol, avec parfois de graves conséquences pour l'agriculture.

Ce type de sécheresse est donc aussi appelée "sécheresse agricole".

Enfin, dans une phase ultérieure, cette sécheresse peut également avoir des conséquences sur les bassins et les rivières.

On parlera alors de "sécheresse hydrologique".

 

Que montrent les nouvelles cartes ?

 

Vous pouvez suivre, dès à présent sur le site web de l'IRM, une toute nouvelle rubrique fait tous les jours le point sur une éventuelle sécheresse ou un trop plein de précipitations.

L'IRM utilise un indice de mesure qui compare la quantité de précipitations tombées avec les valeurs moyennes/normales, en fonction de la climatologie.

Nous nous concentrerons exclusivement sur la sécheresse dite "météorologique".

Cette rubrique sera mise à jour quotidiennement, tout au long de l'année.

 

 

Situation actuelle

 

Après une météo légèrement variable pendant le mois de juillet, la situation de sécheresse est devenue un peu moins problématique momentanément dans presque tout le pays.

Seule une région de l'ouest du pays reste dans une situation de sécheresse que l'on peut encore qualifier de "sérieuse". Partout ailleurs, la situation est qualifiée de "normale" à "sèche".

Il n'y a pas de grands changements prévus dans les jours qui viennent. Etant donné que nous nous limitons à la sécheresse météorologique, la situation peut cependant encore être remarquable dans d'autres domaines (les sols, etc.).

 

Via un graphique, vous pouvez voir comment se comportent les totaux de précipitations moyens dans tout le pays, par rapport aux valeurs climatologiques normales.

 

Le graphique ci-dessous montre l'évolution de la sécheresse éventuelle ou du surplus de précipitations dans le temps.

La ligne rouge indique la position du total des précipitations de ces 90 derniers jours (en pourcents), par rapport aux valeurs climatologiques normales.

Il s'agit ici d'une moyenne pour toute la superficie du territoire belge.

Les lignes verte et bleue indiquent respectivement l'évolution de la période de 90 jours la plus humide à la même date et l'évolution de la période de 90 jours la plus sèche à la même date.

 

(Graphique IRM)

 

 

Les cartes ci-dessous montrent comment les indices de sécheresse actuel et comment elles se répartissent spatialement.

Nous utilisons un indice normalisé des précipitations cumulées sur les derniers 90 jours (SPI-3).

Les classes de définitions utilisées (humide/sec, très sec/très humide, extrêmement sec/extrêmement humide) sont établies par rapport à une période de référence climatologique de 1981 à 2010.

Elles et font chacune respectivement référence à des périodes de retour de 10 à 30 ans, 30 à 50 ans et plus de 50 ans.

Pour les prévisions d'indice, nous utilisons les cumuls de précipitations des 80 derniers jours et les prévisions des cumuls de précipitations des 10 prochains jours.

Les prévisions proviennent du modèle de prévisions européen ECMWF.

 

 

Une première carte vous montre quelles régions doivent faire face à une sécheresse ou à un trop plein de précipitations, en fonction des observations des derniers mois.

 

 

 

(Graphique IRM)

 

 

 

Une deuxième carte reprend les prévisions d'éventuelle sécheresse ou de trop plein, sur les 10 prochains jours, sur base des derniers calculs numériques.

 

(Graphique IRM)

 

 

Extrait du site de l’Institut Royal Météorologique :

https://www.meteo.be/meteo/view/fr/32176460-Qu%27en+est-il+du+niveau+de+secheresse++.html

 

https://www.meteo.be/meteo/view/fr/31722781-Secheresse.html

 

Bonne lecture

Jacques Schwers

Le 5/08/2017

 



05/08/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres