environnement-voyages

environnement-voyages

Tristes records pour la planète.

 

   

Tristes records pour la planète

 

Géranium140531js021w.JPG(c) photo js

 

A quelques jours d’intervalle, la NOAA (Administration américaine pour les océans et l’atmosphère) et l’OMM (Organisation météorologique mondiale) ont publié des résultats de mesures qui illustrent l’augmentation du CO2 et de la température des mers et des terres émergées depuis 1880.

 

Les températures moyennes

Début mai, la NOAA (Administration américaine pour les océans et l’atmosphère) a annoncé, au mois d’avril 2014, les températures moyennes des terres et des océans avait été les plus élevées, depuis le début des mesures en 1880, à égalité avec le mois d’avril 2010.

Selon la NOAA, la température moyenne mesurée était de 0.77°C au-dessus de la moyenne du 20° siècle, qui était de 13,7 °C.

 

Actuellement les records de chaleurs planétaires se suivent à un rythme de plus en plus soutenu.

 

Pour ce qui de la France, le mois d’avril s’est situé dans la continuité de la période hivernale, à savoir particulièrement doux. D’après les services de Météo-France, ce mois d’avril se situe en cinquième position des mois d’avril les plus chauds depuis 1900.  En moyenne, les températures ont été supérieures de 1,9°C aux moyennes enregistrées le siècle dernier.

 

En Belgique, les températures moyennes relevées à l’Institut Royal Météorologique (Uccle – Bruxelles) étaient très anormalement élevées, ce qui confirme les observations françaises.

Je vous convie à visiter le site de l’IRM pour plus de détails.

//www.meteo.be/meteo/view/fr/14049884-Avril+2014.html

 

La concentration en CO2 (Dioxyde de carbone)

Au début de l’ère industrielle la concentration de CO2 était seulement de 278 ppm.  Selon l’OMM (Organisation météorologique mondiale) a annoncé que, au mois d’avril 2014, pour la première fois, la concentration mensuelle de CO2 dans l’atmosphère a dépassé 400 ppm dans l’hémisphère Nord, soit une augmentation de 44%.

Actuellement, et depuis plus d’une décennie l’augmentation annuelle du CO2 dans l’atmosphère est d’environ 2 ppm.

 

Lors de la publication de ces résultats, le Secrétaire général de l’OMM, Michel Jarraud, a déclaré : «Comme les précédents, ce constat vient à point nommé pour nous rappeler l’augmentation constante des gaz à effet de serre qui sont un facteur d’évolution du climat.  Si nous voulons préserver notre planète pour les générations futures, il nous faut agir d’urgence pour réduire les émissions de ces gaz qui piègent la chaleur».

 

Pour se rendre compte de cette augmentation de température, il suffit simplement de regarder la Nature autour de soi : hivers très doux, printemps précoce, etc.

J’ai écrit un certain nombre d’articles sur ce sujet sur mon blog.  Je vous en cite les plus récents :

//www.environnement-voyages.com/le-temps-au-printemps-2014

//www.environnement-voyages.com/la-fonte-de-la-banquise-arctique

//www.environnement-voyages.com/les-changements-climatiques-lapocalypse-est-pour-demain

 

En ce qui concerne les émissions de gaz à effets de serre (CO2), outre le parc automobile, nous subissons les effets des mises à feu d’hectares de forêts, auxquelles s’ajoutent les éruptions volcaniques.

Il faut également tenir compte des émissions de méthane (notamment par le bétail) et de l’influence de la vapeur d’eau qui ont, eux aussi un effet de serre non négligeable.

 

Il serait grand temps que les décideurs tiennent compte des arguments des scientifiques.

Il serait grand temps qu’ils tiennent compte aussi des alertes émises par la simple observation de la Nature.

Il serait grand temps que les décideurs arrêtent de polluer l’atmosphère et de détruire la Nature par le feu et les pesticides.

L’espèce humaine doit maintenant faire face aux conséquences fâcheuses de sa soif de richesse, de son incompétence et de son imprévoyance. 

Le jour où l’Homme aura tout détruit sur la terre, il s’apercevra peut-être que les billets de banque, ça ne se mange pas !

Il est grand temps que l’Homme reprenne sa vraie place dans la Nature et qu'il apprenne à vivre avec elle et non pas contre elle.

 

 

Cet article est inspiré par un article de «Michel» d’Univers Nature, que je vous invite à consulter.

//www.univers-nature.com/actualite/climat/records-de-chaleur-et-de-co2-pour-la-planete-66018.html

 

 

Jacques Schwers

Le 1° juin 2014

 



01/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres