environnement-voyages

environnement-voyages

Communiqué de presse NATAGORA : Les lois de protection de la Nature

9 pays européens refusent de brader la nature

Automne RC 151025js011.JPGPhoto JS  (C)

Les lois de protection de la nature en Europe viennent de recevoir un soutien massif des principaux pays européens, menés par l’Allemagne.

Une excellente nouvelle qui fait suite à la campagne "Nature Alert" qui a poussé, il y a quelques mois, plus 500.000 citoyens à faire cette demande à la Commission.

Les directives "Oiseaux" et "Habitats", bases de la législation environnementale européenne, sont pour l’instant en danger suite à une volonté de révision par la Commission européenne. Cette révision se déroule dans un contexte inquiétant, le président Jean-Claude Juncker ayant annoncé vouloir « les fusionner et les remanier » pour le rendre plus business friendly. Mais une lettre menée par le ministre de l’environnement allemand vient d’être signée et officiellement remise au commissaire européen de l’environnement, Karmenu Vella. Elle appelle à ne pas rouvrir ces directives et demande à la commission de se concentrer plutôt sur leur implémentation et leur renforcement ! La lettre a notamment été signée par Ségolène Royal, ministre française de l’environnement, dont le pays demande un renforcement des directives.

Cette alliance, rendue publique hier, comprend neuf gouvernements européens (Allemagne, France, Espagne, Italie, Pologne, Slovénie, Roumanie, Croatie et Luxembourg), dont les populations représentent 63% du total européen.

Philippe Funcken, directeur général de Natagora explique : « Le message est clair : on ne touche pas aux directives oiseaux et habitats ! Nous sommes particulièrement contents de cette annonce, elle fait suite à la vaste campagne menée notamment par Natagora en Belgique. Plus de 500.000 personnes se sont mobilisées à travers l’Union Européenne pour empêcher un détricotage de la législation environnementale. Cette lettre confirme le succès des associations et un réveil démocratique dans les instances européennes. »
>  Lettre des neuf ministres au commissaire européen Karmenu Vella
Présente dans tout l’espace Wallonie-Bruxelles, Natagora
possède de nombreuses réserves naturelles, réparties sur plus de 4.500 hectares. Le grand objectif de l’association est d’enrayer la dégradation de la biodiversité et contribuer au rétablissement d’un meilleur équilibre entre l’homme et la nature.

 
Copyright © 2015 Natagora, All rights reserved.



30/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres