environnement-voyages

environnement-voyages

LES PLANTES SAUVAGES COMESTIBLES ET TOXIQUES

Les plantes sauvages comestibles et toxiques.

 

 Allium ursinum 160504js024w.JPG

Depuis toujours, les êtres humains ont cueilli des plantes sauvages, dont ils connaissaient les vertus alimentaires ou médicinales.

Les sorciers et autres chamans connaissaient les plantes qui guérissent, qu’ils allaient chercher dans la forêt.

Les plantes comestibles leur permettaient d’agrémenter leurs repas, voire, en période de disette, de survivre.

 

Les plantes sauvages présentent de nombreux avantages.

Elles sont plus concentrées en vitamines et sels minéraux que les légumes industriels que nous trouvons dans les grandes surfaces.

De plus, elles ne sont pas traitées aux pesticides et ne sont pas génétiquement modifiées, ce qui est bien meilleur pour la santé.

 

Leur cueillette nécessite seulement de se rendre dans la campagne ou en forêt, avec son petit panier et faire ainsi son marché en pleine nature.

Vous aurez ainsi des plantes fraiches, locales et de saison.

 

Mais faites fort attention lors de la cueillette et de la consommation.

Certaines plantes ressemblent fort à l’une ou l’autre plante comestible, mais elles peuvent être toxiques.  Il faut pouvoir différencier, par exemple l’ail des ours (comestible) et le muguet (toxique).

Un bon guide peut vous y aider, mais rien ne vaut l’expérience de quelqu’un qui connait les plantes.

 

Respectez la nature et ne détruisez pas une plante sans avoir regardé si d'autres du même genre existent à proximité.   S’il y a des fleurs, assurez-vous qu’il en reste assez pour assurer la reproduction de l’espèce.

 

Ne cueillez pas de plantes en bordure de route (pollution, par les carburants et le plomb ...) ni aux abords de champs (traitements aux pesticides).  Méfiez-vous aussi des plantes le long des chemins suivis par les promeneurs et leurs chiens.

En particulier, méfiez-vous des plantes au ras du sol qui peuvent être souillées par des excréments des renards : ceux-ci sont parfois atteints d’échinococcose ou autres maladies.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chinococcose

 

Une plante dite comestibles peut ne l’être que partiellement.  Les racines d'une plante peuvent être toxiques alors que les feuilles sont parfaitement comestibles.  Le caractère comestible peut aussi varier au fil des saisons.

A titre d’exemple, les épinards, l'oseille, la rhubarbe contiennent de l'acide oxalique, toxique à fortes doses

Les fruits de l'asparagus (asperges) sont toxiques.

La pomme de terre doit être mangée cuite.  Il faut éviter les germes et les parties vertes.

Les pépins de pomme contiennent de l'acide cyanhydrique.

 

D’une manière générale, respectez la Nature qui nous nourrit.  Ne prélevez que le strict nécessaire pour agrémenter vos plats.  Evitez de détruire par plaisir !

 

Faites attention aussi aux tiques qui peuvent transmettre la maladie de Lyme.  Habillez-vous en conséquence si vous marchez à travers bois.

Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_de_Lyme

 

Et, quand vous rentrez chez vous, profites bien de ce don de la Nature.

 

 

Je vous suggère le site du Jardin des Moines à Auderghem (Bruxelles), qui organise des ballades – cueillettes, avec dégustation.

Leur adresse :  //lejardindesmoines.blogspot.be/

Il y en a d’autres.

 

Bonnes cueillettes !

 

Jacques SCHWERS

Le 21 mai 2016

 



21/05/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres