environnement-voyages

environnement-voyages

C'est le printemps !!

C’est le printemps !!

 

Par rapport à il y a 20 ou 30 ans, il me semble que notre la météo est de plus en plus perturbée.

En comparant mes photos prises ces dernières années, le printemps me semble relativement en retard par rapport à la moyenne.  Selon Natuurpunt, le correspondant flamand de Natagora, ce retard est d'environ deux semaines.

Au mois de mars 2013, une période de beau temps, avec des températures supérieures à 15°C, suivie d’une période de gel et de neige, ont ralenti l’apparition des bourgeons, des fleurs et des insectes.

Seuls les crocus et quelques jonquilles ont fait leur apparition.

 

 

Les grenouilles ont entamé leur migration annuelle vers les étangs où elles se reproduiront, pour autant qu’ils ne soient pas encore gelés.

 

 

Les oiseaux viennent encore nombreux aux mangeoires.  Nous avons vu passer les grues.  Les cigognes, blanches et noires, ont fait leur apparition chez nous, en même temps que les premières hirondelles et les Pouillots véloces.

Sur les étangs, les Foulques macroules et es Cygnes tuberculés ont commencé leurs nids.

 

Même si cela ne parait pas évident en regardant le ciel et la neige dans certaines régions, c'est le mercredi 20 mars à 11h01, temps universel, que nous sommes passés de l'hiver au printemps.  Il était 12h01 à Bruxelles et à Paris.  Cette date correspond à l’équinoxe de printemps.  A cette heure là, le soleil est passé exactement à la verticale de l’équateur, et il va éclairer et chauffer plus l’hémisphère nord.

Le jour de l'équinoxe, la durée du jour et de la nuit est rigoureusement identique, si l'on ne tient pas compte des effets de la réfraction atmosphérique lorsque le soleil est proche de l’horizon.  D'où le nom de équinoxe, même longueur des nuits et des jours.

En raison des irrégularités de la rotation terrestre, comme la précession des équinoxes et des approximations de notre calendrier (qui prévoit des années de 365 ou 366 jours), les équinoxes ne tombent pas toujours à la même date.  En l’occurrence cela a lieu entre le19 et le 21 mars.

Dans notre hémisphère, les jours continueront d’augmenter.  Le maximum d’écart entre le jour et la nuit aura lieu vers le 21 juin, au solstice d’été.  Chez nous, en Belgique, en toutes saisons, le soleil est au sud à midi.

Dans l’hémisphère sud, c’est le processus inverse, avec l’arrivée de l’hiver.  Le soleil sera donc au nord à midi.

(D'après la revue Futura-Sciences)

 

Selon l’Institut Royal Météorologique, entre 1981 et 2010, la température maximale moyenne étaient de 10.4°C.  La température minimale moyenne était de 3,1°C.  Il y a 114 heures d’ensoleillement et 17,8 jours de pluies.

Cette année, nous avons eu un mois de mars très varié, passant de plus de 15°C au gel en quelques heures.

Mais il faudra attendre début avril pour pouvoir comparer le mois de mars 2013 à ceux des autres années.

Selon Marc Van Diepenbeek, climatologue à l’Institut royal météorologique (IRM) à Uccle, il n’y a rien d’exceptionnel à avoir de la neige au printemps Il s’agit des conséquences de la nuit polaire, qui continue à envoyer des masses d’air froid, alors que le soleil est encore trop bas pour réellement réchauffer l’air.  On note cependant que la journée du 24 mars a été la plus froide depuis 1883.

(D’après le journal Le soir du 25 mars 2013.)

 

La météo comme le climat sont des mondes de paradoxes apparents.

Ainsi la source du froid qui glace nos contrées et retarde l’arrivée du printemps est sans doute à trouver dans … le réchauffement de l’Arctique dû à l’effet de serre.  « Le froid persistant que nous connaissons trouve son origine dans un puissant anticyclone basé sur la Russie et sur la Sibérie », explique David Dehenauw, météorologue à l’IRM.

« Cette haute pression qui nous envoie de l’air glacial bloque les dépressions qui arrivent habituellement de l’Atlantique et nous apportent à cette saison de l’air plus doux et humide. De temps en temps, l’une d’elles parvient à franchir la barrière de l’anticyclone ; mais elle n’est pas assez puissante pour chasser le froid. Résultat : il neige. L’anticyclone est particulièrement costaud parce qu’il a beaucoup neigé sur la Sibérie et qu’il y a fait très froid. »

(D’après le journal Le Soir du 25 mars 2013)

 

Je vous souhaite de belles observations de printemps.

 

J'attends vos commentaires éventuels.

 

 

Jacques

20 mars 2013, 1° jour du printemps.

Mis à jour le 25 mars 2013

 

 



20/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres