environnement-voyages

environnement-voyages

L'architecture Bruxelloise du début du 20° siècle

L’architecture Bruxelloise du début du 20° siècle

 

DSC06958w.JPGAvenue de Tervueren  Photo js
 

Le 11 mai 2014, les communes bruxelloises d’Etterbeek et Woluwe St Pierre ont fêté le 117° anniversaire l’avenue de Tervueren.  La circulation automobile avait été interrompue sur une partie de son trajet.

J’ai donc pu aisément, depuis le milieu de la chaussée, photographier les beaux bâtiments qui la longent.

 

Avenue de Tervueren   photos js

 

L’avenue de Tervueren, est une large percée vers Bruxelles, sur une longueur totale de 8 km.  Elle a été conçue par le Roi Léopold II à l’occasion de l’exposition internationale de 1897, qui occupait, entre autres, les bâtiments du nouveau « Palais des Colonies », l’actuel Musée d’Afrique centrale, à Tervueren.

 

C’est une des voies d’accès vers le centre de Bruxelles.

Dans sa première partie, elle s'inscrit, dans la perspective de l'arc de triomphe du Cinquantenaire avec ses trois arches et ses bâtiments en arc de cercle.

Elle descend ensuite en courbes gracieuses vers la vallée de la Woluwe et longe le parc paysager de Woluwe, où on peut observer bon nombre d’oiseaux d'eau.

Au niveau du boulevard du Souverain, elle passe sous une passerelle supportant l’ancienne ligne de chemin de fer Etterbeek – Tervueren, transformé en chemin piétonnier.  A ce niveau, elle longe aussi le Musée du Tram, qui rassemble les trams qui ont circulé à Bruxelles depuis plus de 100 ans.

 

DSC06997w.JPGMusée du tram   photo js

 

Sur ses premiers kilomètres, elle est garnie d’une double rangée de platanes qui ont remplacé récemment des marronniers centenaires.

Elle poursuit sa route en sinuant, puis entre dans une partie de la Forêt de Soignes.  Elle y est alors rejointe par, l’ancienne route entre Etterbeek, Auderghem et Tervueren, l’actuelle chaussée de Tervueren.

Elle continue son parcours, pour arriver aux Quatre Bras de Tervuren où elle croise le ring de Bruxelles.  Elle termine sa route en face du Musée d’Afrique centrale, à Tervueren.

 

A début de son parcours, sur la Commune d'Etterbeek, l'avenue est bordée de propriétés luxueuses de la fin du 19e siècle et du début du 20e.

On y retrouve des bâtiments « art nouveau », « art déco », comme le Palais Stoclet, et « éclectiques ».  On y trouve également des immeubles plus récents, datant des années 30, et, dans la descente vers la Woluwe, des immeubles de rapport et à appartements plus modernes, de standing.

 

DSC06987w.JPG

 

Cette « journée sans voiture » était, pour les Bruxellois, une merveilleuse occasion de découvrir tous ces immeubles anciens qu’on n’a souvent pas l’occasion ni le temps de voir depuis sa voiture.  Je souhaite vous faire profiter de cette occasion en vous présentant ces splendides bâtiments, qui représentent l’architecture Bruxelloise du début du 20ième siècle.

 

Bonne visite, à travers mes photos !

Jacques Schwers

Le 27 mai 2014

 



27/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres