environnement-voyages

environnement-voyages

Nature - environnement : le tourisme durable.

Le tourisme durable au profit de la Nature et de l'environnement

 

Lémurien de Madagascar  (photo wikipedia)

 

Le tourisme responsable, qu’on appelle également tourisme éthique est une forme de tourisme tout à fait opposée au concept du tourisme de masse.  En regroupant les différents types de pratiques de tourisme alternatif, le tourisme responsable a pour but de participer au développement économique d’une région visitée, d’établir d’une manière authentique une rencontre entre les voyageurs et les habitants, mais c’est également une forme de voyage qui consiste à préserver à long terme les différentes ressources sociales, culturelles et naturelles de la destination. C’est ce qu’on appelle le tourisme durable et l'écotourisme en fait partie.

 

Photos libres de droit

 

Le véritable concept de l'écotourisme

L'écotourisme, qu'on appelle également le «tourisme vert» est une forme de tourisme alternatif qui est surtout axée à la découverte et à la rencontre de la nature.  De ce fait, il consiste à privilégier l'observation, l'éducation, l'interprétation ainsi que l'étude des milieux naturels. L'écotourisme n'est pas uniquement organisé pour le plaisir de faire découvrir les paysages, la faune et la flore d'une destination.  C'est aussi pour sensibiliser les voyageurs et les populations locales à porter une attention particulière aux richesses et beautés naturelles de la destination. Cela les encouragera davantage à préserver l'environnement au cours du voyage, tout en respectant dame nature.  Les caractéristiques d’un séjour d'écotourisme se définissent par la limitation de l’empreinte écologique laissée par les passages des voyageurs, l’éducation environnementale, le bien-être des populations locales, mais également le soutien que les voyageurs apportent aux programmes de conservation de la biodiversité.

 

Comment préserver la nature tout en voyageant ?

S'il n'est pas contrôlé, le tourisme de masse peut causer des dégâts dévastateurs aussi bien pour l'environnement de la destination visitée que pour son milieu humain.  Ainsi, pour être un «écovoyageur» et un voyageur responsable, il est important de limiter les empreintes laissées au cours d'un séjour et qui pourront nuire à l'environnement.  De ce fait, le premier geste à adapter est de réduire les risques de pollution, par exemple, en privilégiant les moyens de transport les moins polluants.

De ce fait, au cours d'une excursion sur place, il vaut mieux préférer les déplacements à vélo, à pied ou en transport en commun : cela limitera les émissions de CO2.

Et quelle que soit la destination choisie, il est fort important de restreindre la consommation d'eau, de ne pas gaspiller la nourriture, de ne pas jeter les déchets partout, de respecter les diverses espèces de faune et de flore rencontrées, etc.

Côté bagage, il est capital d'avoir une «valise responsable».  Ce concept consiste à voyager plus léger dans un premier temps, cela favorisera la réduction en consommation de carburant et ainsi la quantité de CO2 émis réduit également.  En ce qui concerne le contenu de la valise, il faut éviter de partir avec les emballages des produits, les articles en plastiques et privilégier les produits cosmétiques bio.  En fait, le but est de polluer le moins possible le lieu où l'on passera ses vacances.

 

Comme dans le secteur du tourisme, l'écologie est de plus en plus aux tendances actuelles, plusieurs voyagistes proposent l'écotourisme dans leurs offres de voyages, d'autant plus que les destinations pour le pratiquer sont nombreuses dans le monde.  En effet, lorsqu'on parle d’écotourisme, on a souvent tendance à penser à des destinations lointaines telles que les régions d'Asie ou celles d'Afrique dont les richesses en biodiversité sont importantes.

Vous êtes à la recherche d'une destination d'écotourisme ? Vous trouverez diverses offres de voyages à Madagascar sur marcovasco.fr

 

Vous pouvez, bien sûr appliquer ces notions de tourisme durable dans tous vos voyages, et même chez vous !

Cela sauvegardera la Nature qui nous nourrit ! 

 

Le 22 décembre 2014

Article signé par Mireille de  "Marco Vasco - Madagascar"

 

Jacques Schwers

 



22/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres